Nouveaux équipements et automatisation de la salle d’embouteillage

Cela fait plus d’un an que la nouvelle salle d’embouteillage tourne à la brasserie de Silly. Et cela fait plus de 2 ans que nous avions préparé cette nouvelle implémentation. La salle d’embouteillage fait la grande partie des 2,5 millions d’euros d’investissements réalisés récemment à la Brasserie de Silly. Mais nous avions déjà entamé ce processus en 2015 en nous équipant d’une nouvelle étiqueteuse qui peut tourner à plus de 10.000 bouteilles par heure. Le gros morceau est sans aucun doute l’acquisition de la soutireuse qui constitue à elle seule un tiers des investissements. Grâce à elle, nous pouvons atteindre une cadence de 10.000 bouteilles par heure. Ensuite il restait à nous équiper d’un dépalettiseur de bouteilles neuves semi automatique. Celui que nous avons actuellement a été conçu entièrement en interne par Daniel (pour la partie mécanique) et Didier (pour la partie électrique). Quand nous utilisons des bouteilles à laver (celles qui sont en vidanges) nous utilisons une laveuse de bouteilles.

Pour la partie packaging, nous avons également changé beaucoup de machines: formeuse de cartons, fermeuse de cartons et last but not least, le palettiseur. Ce monstre peut placer sur palettes des cartons ou des bacs jusqu’à une hauteur de près de 1M80. C’est vraiment beau à voir fonctionner.

Tout cela pour gagner en qualité. Car le but premier est de libérer le personnel de ses tâches physiques et répétitives pour s’occuper de la qualité et de la constance des nombreuses bières que nous brassons. Grâce à l’automatisation, nous avons plus le temps de suivre les petits détails qui font la différence. Et nous l’avons remarqué directement au près des consommateurs. Nous avons déjà de nombreux échos positifs à cet égard.

L’année passée en avril 2018, nous tournions à 4.500 bouteilles par heure. Ce qui était déjà bien. Cette année, nous réalisons le double. Doubler la cadence nous permet de répondre à une demande croissante des clients. Tant ici, en Belgique, qu’à l’export. Pour rester compétitif sur les marchés du grand export, il faut pouvoir répondre aux demandes de volume. Entre autres, en Chine et en Suisse.

Mais un défi encore plus grand pour notre brasserie est le nombre de bières que nous produisons: 17 bières différentes proposées tant en futs qu’en bouteilles. C’est énorme si on se compare par rapport à d’autres brasseries de taille similaire voire nettement plus importantes. Avec nos 25.000 HL de production annuelle, nous devons relever le défi de la flexibilité qui se retrouve à tous les niveaux dans la Brasserie. Tant au brassage qu’au conditionnement. Et cela va même jusqu’à la distribution et chez les commerciaux qui doivent pouvoir connaitre à la perfection les goûts, arômes, couleurs, saveurs, conditionnements… de chacune de nos bières.

C’est pourquoi, je voulais remercier tout le personnel de la Brasserie de Silly pour le travail de qualité fourni jour après jour. Nous avons franchi un nouveau pas, celui de la qualité et de la flexibilité. Il y en aura d’autres. Nous les réussirons ensemble.

 

Bertrand Van der Haegen, Managing Director